La Maison de l’Épargne est constituée d’une collection des plus belles affiches sur l’épargne et composée de près de 1 000 pièces. Réunir des affiches éditées depuis le début du siècle et tenter de comprendre ceux qui les ont conçues en révélant les messages destinés à plusieurs générations d’épargnants, voilà le but de ce Fond de Dotation crée en 2013 par Gérard Auffray : « Quand un collectionneur conserve uniquement pour lui, les nombreuses pièces qu’il a réunies, il prive le public d’une richesse commune, surtout si les commentaires et les comparaisons peuvent apporter un complément de précieuses connaissances pour le grand public ».

L’intérêt qu’il porte aux affiches dès 1964, est guidé au départ par l’aspect esthétique et historique et dans le prolongement de son activité professionnelle. Celles-ci ont été sélectionnées exclusivement sur les thèmes des emprunts et de l’appel public à l’épargne tout au long de plus d’un siècle d’histoire économique notamment dans l’histoire de la finance hexagonale ; mais aussi américaine, italienne, chinoise, russe, etc. Ces affiches sont illustrées par de grands dessinateurs et qui par leur nombre, permettent de donner des références historiques pour éclairer le monde économique mondialisé d’aujourd’hui.

Une partie de la collection a été montrée pour la première fois en 1990, lors d’une exposition organisée au Théâtre Renault – Barrault, suivi par deux autres expositions ouvertes au public à la Fondation Dosne Thiers, en octobre 1991 et octobre 2005. Devant l’intérêt suscité par cette série d’expositions Gérard Auffray décide de créer en 2013 La Maison de l’Épargne via un Fond de Dotation, et d’installer une exposition permanente entre 2013 et 2019 au 20 rue Cujas à Paris, dans un lieu mythique, la salle Accattone, chargée d’histoire et en plein centre de Paris, ancien cabaret (« Le Gipsy ») où chantèrent notamment Edith Piaf et Fréhel.

L’épargne étant une matière tellement fragile et tellement indispensable au bon fonctionnement de l’économie, on ne peut que se réjouir de l’amélioration de la vérité dans l’affichage des perspectives de rendement présentées aux petits épargnants. Il reste à espérer que les artistes de renom ou les dessinateurs de talent persévèrent dans l’intérêt qu’ils ont porté à l’affiche financière, en suivant l’exemple de leurs prédécesseurs comme Sem, Poulbot, Steinlen, Capiello, Colin, Sauvignac, etc. Pour aider les observateurs à continuer d’apprécier de belles affiches et permettre aux nouvelles générations de s’exprimer la Maison de l’Epargne organise depuis 2018 un concours d’affiches entièrement financé par le Fond de Dotation. Le premier, « La finance : amie ou ennemie ? » a réuni 127 participants, le second, « L’épargne solidaire », 153. Chaque concours a été accompagné d’une exposition des 50 meilleures affiches et d’une remise de prix suite à la délibération d’un jury renommé issu du milieu artistique et financier. Le 8 mars 2020, la Maison de l’Épargne lance son 3e Concours d’affiches sur le thème « Les femmes et l’épargne ».

Par ailleurs, toujours dans un but pédagogique de l’économie et en particulier de l’épargne pour informer le plus grand nombre, le Fond de Dotation publie trimestriellement de brefs bulletins illustrés gratuits, Les Cahiers de la Maison de l’Epargne, publication constituée d’un éditorial, d’un coup d’œil sur les rendements des principaux produits d’épargne français, d’une page dédiée aux malheureux événements historiques qui ont ruiné beaucoup d’épargnants, un volet relatant un problème récurrent d’actualité (type Pyramides de Ponzi), qui a été relaté récemment dans la presse économique et enfin une belle iconographie en dernière page, où la nature humaine dans ses rapports à la richesse et la pauvreté s’est exprimée par la peinture des grands artistes.

La Maison de l’Épargne cherche un nouveau lieu où présenter sa collection, organiser des manifestations et des événements pour continuer à échanger avec le public en général. Nous vous tiendrons au courant très bientôt…

 

<