Les Cahiers de la Maison de l’Épargne – édition 25 

Janvier/Mars 2023

ÉDITO

Les leçons de l’histoire

L’étude approfondie de la collection de près de 1000 affiches dédiées à l’épargne que la Maison de l’Epargne a patiemment réunies, nous révèle des leçons que nous n’avons pas envie d’écouter.

Les Cahiers de la Maison de l’Epargne retracent tous les trimestres, un phénomène qui a fait perdre beaucoup d’argent aux épargnants français. Or, malgré les mises en garde, en annonçant que cela pourrait se reproduire, l’usage de l’épargne n’a pas toujours pris en compte les récits du passé.

Nous avions pourtant annoncé depuis longtemps 2 risques majeurs :

1. La faillite du système Law qui se reproduit à ce jour avec les produits du système de cryptomonnaies qui sont basés sur la spéculation. 2. La numérisation excessive de toutes les fonctions financières et sociales qui se généralisent dangereusement avec un sentiment de perte de repères et de contrôle de leur vie.

Dans un contexte économique et politique particulièrement troublé, la prudence est recommandée. Beaucoup vous disent que l’inflation n’est pas grave quand on se rappelle que l’inflation à 2 chiffres des années 80 a enrichi les emprunteurs à taux fixe et a valorisé les biens immobiliers, ou que le chômage n’est pas très important en France.

La prudence s’impose malgré tout et on le voit bien dans le renforcement de la collecte du livret A. Gardez le moral pour traverser les perturbations annoncées mais gardons en tête les leçons de l‘histoire économique que l’on ne doit pas oublier.

Prudence et moral sont les 2 facteurs à recommander aujourd’hui.
Très bonne année 2023 à toutes et à tous.

Gérard AUFFRAY Président Fondateur

Jean Drout (1926) « Allons ! relevons la tête ! Ce pays se sauvera une fois de plus lui-même ! »

AUX LARMES, ÉPARGNANTS

1892 : Scandale financier de Panama

En 1878, la France se voit confier la construction du canal de Panama. Ferdinand de Lesseps, grand initiateur du canal de Suez en 1869, récupère le projet afin de relier l’Atlantique au Pacifique. Pour mener à bien son financement, il fonde en 1880. La Compagnie universelle du canal interocéanique de Panama. Les travaux débuteront l’année suivante.

La construction est prévue pour durer douze ans à un coût très élevé dû à l’absence d’écluses. L’isthme américain est traversé par une cordillère montagneuse relativement élevée et les premiers travaux se soldent par d’immenses difficultés.
Suite aux rapports très pessimistes quant à la réussite des travaux, Ferdinand fait appel à l’ingénieur Gustave Eiffel à la fin de 1887, célèbre en raison de sa tour qui sera inaugurée lors de l’Exposition universelle de 1889. Eiffel remet à plat le projet en prévoyant notamment des écluses. Lesseps lance des souscriptions auprès du public français pour financer le projet.

Pour attirer le plus de souscripteurs, Lesseps crée un système de corruption. Les premiers fonds seront utilisés pour acheter la presse afin de cacher la réalité, au point que certains journalistes très critiques au départ finissent par s’y rallier et même faire partie du conseil
d’administration de la Compagnie. Ferdinand de Lesseps corrompt une centaine de ministres et de parlementaires.

La chute de la Compagnie arrivera l’année suivante puisque la compagnie ne parvient pas à réunir les fonds. Elle cesse ses paiements et abanddoolonrneemleasgtrnaavaaulxiqauvamnt d’être dissoute et mise en liquidation en février 1889. Cette crise pousse l’ensemble des actionnaires ruinés à porter plainte pour fraude et abus de confiance contre Ferdinand de Lesseps et les autres administrateurs de la compagnie dont Eiffel. Le tribunal de la Seine prononce sa mise en liquidation judiciaire le 4 février 1889. Elle va entraîner la ruine de 85 000 souscripteurs.

Parmi tous les impliqués dans cette affaire, le ministre des Travaux publics, Baïhaut, est condamné à 5 ans de prison. Parmi les autres inculpés, Ferdinand de Lesseps et Gustave Eiffel échappent de justesse à la prison grâce à un « vice de forme dans la procédure judiciaire »

Finalement, ayant racheté la concession à la France, les États-Unis achèvent le Canal de Panama en 1914, le 3 août, le jour même de la déclaration de guerre de l’Allemagne à la France. Ils garderont les bénéfices de la concession jusqu’au 31 décembre 1999.

Et dans l’actualité, les problèmes sont aussi récurrents

FTX : la chute d’une des plus grandes plateformes d’échanges de cryptomonnaies

Le 11 novembre dernier, la plateforme d’échange FTX s’est déclarée en faillite. L’ampleur de cette nouvelle bulle financière est comparée à celle de Lehman Brothers. Sam Bankman-Fried, fondateur et PDG de FTX, qui avait une fortune de 16 milliards sur ces fonds, au bout de 4 jours, n’avait plus rien. Jamais une grande fortune s’est volatilisée aussi vite.

A 25 ans, il fonde Alameda Research qui fait du trading sur les cryptomonnaies. En exploitant les écarts de prix entre l’Asie et Amérique, la firme gagne 20 millions en 3 semaines. En 2021, il crée la plateforme d’échanges FTX. Il répète qu’il donnera l’essentiel de sa fortune à des œuvres caritatives et à des entreprises en difficulté. Il était aussi un des plus grands donateurs du parti démocrate.

Alameda Research utilisera des milliards de dollars qui ont été déposés par des particuliers sur la plateforme FTX, sans qu’ils en soient informés. Bankman-Fried aurait ensuite fait des paris financiers très risqués et la garantie de ces « emprunts » était des FFT, la cryptomonnaie émise par FTX et dont la valeur était censée être régulée par : Alameda.

La bulle commence à éclater. Le retrait d’un concurrent qui avait envisagé de racheter l’entreprise entraîne la chute finale, en provoquant des retraits massifs et précipitant ainsi la crise de liquidité. FTX entraîne dans sa chute 130 entreprises du secteur et pourrait faire un million de victimes. Le montant estimé de cet effondrement est autour de 240 milliards de dollars. Bankman-Fried sera finalement arrêté au Bahamas le 12 décembre à la demande
des autorités américaines.
Cette bulle n’est sans doute pas la dernière à éclater. Les plateformes d’échanges se sont développées trop vite et sans beaucoup de contrôle. Pas de fonds propres ni de systèmes de contrôle du bilan pour assurer une solidité. La SEC, le gendarme de la bourse américaine, aurait voulu être l’agence qui supervise les cryptomonnaies mais Sam Bankman-Fried et ses homologues ont dépensé des millions en lobbying à Washington pour s’assurer une régulation plus légère.
En France, l’AMF publie des informations sur les précautions à prendre avant d’investir dans les cryptoactifs. De nouvelles règles doivent s’appliquer début 2024 pour mieux protéger les épargnants et donner un cadre légal aux actifs numériques. C’est vrai que l’innovation précède la régulation mais Il existe une réelle nécessité de légiférer pour rétablir la confiance et d’éviter les profits des uns sur la crédulité des autres.

Extraits de plusieurs articles apparus ces dernières semaines, Les Echos, Le Monde

L’aumône d’un mendiant à Ornans (1868) Gustave Courbet (1819-1877)
Peintre et sculpteur français, chef de file du courant réaliste, Gustave Courbet bouleverse les codes établis dans le monde de la peinture.
Il utilise des personnages qui tiennent des expressions très fortes et traits vifs pour donner de l’énergie à un tableau qui représente des moments d’une France du XIX siècle.

Petites phrases des Grands Penseurs

phrase du jour
« Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire.
Car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin ».
Henry FORD (industriel, inventeur)


 

Coup d’oeil sur les rendements de l’épargne


 

                        Rendements des livrets

 

Livret
Taux
Plafond
Livret A, Livret Bleu* 2.0%* 22 950€
Livret d’Épargne Populaire 4.6%* 7 700€
Livret Jeune 2% 1 600€
Plan d’Épargne Logement** 2%*** 61 200€
Livret de Développement Durable**** 2%* 12 000€
Compte Épargne Logement***** 1.25%* 15 300€

 

* Depuis le 1er août 2022
*.* Les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu jusqu’à la veille de 12ème anniversaire.
*.*.* A partir du 01 / 01 / 2023
*.*.*.* Les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux. Le taux est aligné à celui du livret A.
*.*.*.*.* Les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu, mais sont soumis aux prélèvements sociaux.

               Rendements des assurances vie

Performance annuelle
Moyenne (FFA)
Fonds en Euros
(€)
Unité de compte
(UC)
2018 1.80% – 8,10%
2019 1.46% +13.90%
2020  1.30% +0.30%
2021 1.10% +3.00%
2022 1.6-2%

 

Rendements des SCPI
(évolution du prix des parts / France SCPI)

Année

Taux

2018 +4.35
2019 +4.40
2020 +4.18
2021 +4.43
2022 +4.26

Performance des valeurs immobilières côtées en bourse

 

Année

Paris CAC40

2019 26.3%
2020 -7.14%
2021 +23.97%

2022

-5.70%

 

 

Croissance PIB France

Année

 

2018 1.70%
2019 +1.30%
2020 -8.20%
2021 +7.00%
2022 +2.50%

 

Inflation, Variation sur un an (Insee/ Novembre 2022) …………………………………. 6,2%